Le sang du foulard

Le sang du foulard

Le jeunisme démonté par un témoin éloquent!

Le "jeunisme" démonté!

...dans un livre totalement atypique et inclassable...

 

« Le patronage m’avait ouvert le monde des enfants, le professorat m’ouvrit celui des adolescents. »

 

 

 

 

Découvert par hasard chez un éditeur d'ouvrages principalement religieux, d'obédience catholique (avec une collection de littérature scoute), un magnifique récit, dont la valeur du témoignage et la saveur des anecdotes n'ont d'égale que la qualité littéraire...

 

Les soutanes rouges de Jean Boulay (1997)

 

Il s'agit d'un "petit" bouquin exceptionnel (et pas cher du tout) d'un vieux prêtre né en 1918, et qui s'est principalement dévoué à l'éducation des jeunes, en tant que professeur ou aumônier, mais qui a aussi connu le sacerdoce d'un curé de campagne. Une vie pas banale du tout! très en phase avec l'enfance et l'adolescence. Ce récit est agrémenté de nombreux épisodes anecdotiques tout aussi pittoresques qu'édifiants. Les parents, CROYANTS OU NON (catholiques ou non), y trouveront une précieuse matière à réflexion pour "l'élevage" de leur progéniture, les adultes non parents une leçon d'ouverture à l'enfance, tandis que les jeunes s'y régaleront de courtes histoires vécues, aussi inattendues que savoureuses,  y pouvant même trouver une véritable vocation... pour le scoutisme... si ce n'est pour la prêtrise !

 


 

 

Jean BOULAY dévoile ses cartes dès les premières lignes pour un témoignage atypique et plutôt à contre-courant :

 

« Pourquoi nier que le petit séminaire fut pour moi une épreuve ! Nous étions surveillés comme Caïn dans sa tombe, toujours présumés coupables, alors qu’il aurait suffi de veiller sur nous, dans l’amitié et la confiance. J’ai connu bien des garçons généreux qui n’ont pas résisté à ce parcours du combattant, qui se sont exclus ou que l’on a exclus. Chaque rentrée dans cet internat sévère était pour moi un arrachement. »

 

Les dés sont jetés!

 

Professeur, aumonier, animateur de "patro" et organisateur de camps scouts, curé de campagne aussi, c'est particulièrement auprès des enfants et ados qu'il a usé de son charisme dans le cadre de son sacerdoce...

 

« C’est par la porte du patro que je suis entré dans ce paradis de l’enfance dont je ne suis pas encore sorti. » (page 49)

 

« Jusqu’à mon lit de mort, je verrai ces regards d’enfants dans lesquels on pouvait lire tous les sentiments ; leurs âmes étaient ouvertes comme un livre »

 


 

Je ne cite ici que quelques lignes qui ont leur place dans une rubrique dont le scoutisme est le sujet :

 

« Entre 1946 et 1991, j’ai fait d’innombrables camps (...). Ce fut le scoutisme qui me révéla la richesse, la beauté et la profondeur de ce moyen pédagogique. »

« On a dit que le camp n’est pas un monde vrai. Quand vous buvez un verre d’excellent Bordeaux, ce n’est pas votre vin de tous les jours, et pourtant ça vous fait du bien ; et quand vous prenez un bain, l’eau n’est pas votre élément naturel, et vous en sortez meilleur. (...) Je crois que c’est notre monde habituel qui est un monde artificiel."

« C’est notre monde qui est faux, c’est celui qu’ils créent [les enfants] qui est, pour eux, le vrai. Ils marchent enfin dans leurs chaussures ». (page 55)

 


 

Notez au passage la qualité de l'écriture! Les belles phrases, bien rédigées, bien à propos, les images joliments développées sont légion dans ce livre... Un régal pour qui aime la langue française: un style propre, personnel, efficace, ciselé sans fioritures ni emphases..., une langue sobre et à la portée de tous.

 

Certains récits (le contenu des chapitres est extrêmement varié et l'on ne s'ennuie jamais), sortes de courtes "nouvelles" hautes en couleurs, vous tiennent en suspens, vous font rire voire pleurer! Une émotion joyeuse vous prend aux tripes et vous regrettez, en fermant le livre, de quitter un homme aussi exceptionnel et que vous auriez tant voulu connaître...

 

Choucas

 

Editions Pierre Téqui, 82 rue Bonaparte - 75006 Paris

http://www.librairietequi.com/

http://www.librairietequi.com/A-1956-les-soutanes-rouges.aspx



27/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres